08/06/2021

mardi 8 juin 2021
Lancement de l’opération Mé-Go
L’opération « Ici commence la mer. Ne rien jeter ! », lancée au printemps 2019, a permis de faire prendre conscience que les eaux pluviales sur le territoire de Cap Atlantique sont rejetées dans la nature sans épuration. Ce dispositif fonctionne bien et les retours de la population sont très positifs.

Malgré les efforts de Cap Atlantique, force est de constater que, malheureusement, de nombreux déchets continuent à être jetés sur la voie publique et finissent à la mer, via les grilles d’eaux pluviales. C’est notamment le cas des mégots de cigarettes. Il est ainsi estimé à 580 000 le nombre de mégots jetés chaque année sur le territoire de Cap Atlantique. Il s’agit d’un petit déchet très polluant (on considère qu’un seul mégot pollue 500L d’eau), qui est jeté à terre par 2 fumeurs sur 3. Il peut se retrouver en sortie des réseaux d’eaux pluviales, dans les cours d’eau et en mer, et contribuer à dégrader la qualité des eaux.
Face à ce constat, Cap Atlantique a lancé l’opération « Mé-Go ! » le 8 juin dernier, lors de la Journée mondiale des océans.

L’objectif du dispositif « Mé-Go ! » est d’inciter les fumeurs à jeter leurs mégots dans les mégotiers installés dans les 15 communes du territoire, afin qu’ils soient recyclés en mobilier urbain par l’entreprise Mégo. Les habitants qui le souhaitent pourront également jeter en grande quantité leurs mégots dans des bornes d’apport volontaire dédiées. Ce service de collecte et de recyclage des mégots de cigarettes, dont l’usine est basée à Brest, est unique en France et en Europe.

Cette action d’un coût de 26 000 € TTC, entièrement à la charge de Cap Atlantique pour la première année de lancement, permet de tester une organisation et une méthode à l’échelle du territoire avant la mise en place de filières avec des organismes éco-certifiés comme le prévoit la réglementation (arrêté du 5 février 2021 portant cahier des charges d’agrément des éco-organismes de la filière à responsabilité élargie du producteur des produits du tabac). Le coût de l’opération se décompose de la manière suivante :

  • la collecte et le recyclage des mégots : 9 000€  TTC,
  • l’achat de mégotiers et de deux bornes d’apport volontaire : 12 000 € TTC,
  • la communication : 5 000 € TTC.

Mégot recyclé = Eau protégée !

OPÉ MÉ GO aff A4.png