Respect du milieu naturel


Le Croisic offre de nombreux sites de pêche à pied professionnelle et de loisirs, notamment dans le Traict. Vous pouvez ramasser huîtres, palourdes, coques, bigorneaux, patelles.
Attention à ne pas confondre les sites de pêche à pied de loisirs avec les parcs des éleveurs de coquillages. Il est strictement interdit de pêcher dans les parcs et dans la limite de 10 m autour des parcs. Les tailles et les quantités sont réglementées. La communauté d’agglomération Cap Atlantique édite un dépliant « Pour que la pêche à pied reste un loisir pour tous, respectons le milieu naturel et le travail des professionnels de la mer ! » pour vous aider à respecter la réglementation.
Des arrêtés préfectoraux peuvent temporairement interdire la pêche en fonction de la qualité des eaux afin de garantir une pêche sans risque pour la santé.

Quelques règles à respecter

  • Outils interdits pour le ramassage : bèche  -  râteau.
  • Outils autorisés pour le ramassage : gratte à main  -  couteau.
  • Si vous retournez les cailloux, remettez-les en place car de petits animaux marins vivent dessous pour se protéger des vagues et du soleil.
  • La ressource est fragile ne pêchez que ce que vous pouvez consommer. Les produits de la pêche à pied de loisirs sont destinés à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille.

Retrouvez la réglementation en vigueur en matière de pêche à pied en flashant ce code avec votre téléphone.

Arrêtés en cours

L'arrête n°5 du 15/01/2020 modifiant l'arrêté n°1 du 09/01/2020 portant interdiction de la pêche de loisir et professionnelle, du ramassage, du transport, de la purification, de l'expédition, du stockage, de la distribution, de la commercialisation et de la mise à la consommation humaines de tous les coquillages en provenance de la zone 44.06 (traict du Croisic), 44.06.01 (Nord traict du Croisic) et 44.06.02 (Sud traict du Croisic). 

  • considérant l'instruction technque en date du 20 décembre 2019, relative à la gestion du risque norovirus en lien avec la consommation des coquillages,
  • Considérant la contamination avérée en norovirus de la zone 44.06 (traitc du Croisic), 44.06.01 (Nord traict du Croisic) et 44.06.02 (Sud traict du Croisic) détectée par le résultat des analyses de recherche du norovirus en date du 30/12/2019 sur des huîtres prélevée le 27/12/2019 et les résultats des analyses de recherche du norovirus, en date du 14/01/2020 sur des huîtres et des coques prélevées le 10/01/2020 réalisées par le Laboratoire Nationale de Référence "Microbiologie des coquillages" à Nantes,
  • ​​​​​​​Considérant la déclaration de surverse du 14/01/2020 et la mise en alerte 0 déclenchée le 14/01/2020 sur les zones 44.06.01 et 44.06.02 groupe 3 et 44.06 groupe 2,
  • Considérant le danger immédiat encouru par les consommateurs en cas d'ingestion des produits susceptibles d'être contaminés,
  • Considérant le lien épidémiologique avéré établi entre la survenue des cas humaines groupés et la zone 44.06 (traict du Croisic), 44.06.01 (Nord traict du Croisic) et 44.06.02 (Sud trait du Croisic).
L'article 6 de l'arrêté n°1 du 09/01/2020 est modifié ainsi qu'il suit : Il est interdit d'utiliser pour l'immersion des coquillages et quelles que soient leurs provenances, l'eau de mer provenant de la zone 44.06 (traict du Croisicà, 44.06.01 (Nord traict du Croisic), et 44.06.02 (Sud traict du Croisic), tant que celle-ci reste fermée. Seules les opérations de lavage des coquillages sans immersion, sont possibles.

L'article 9 de l'arrête n°1 du 09/01/2020 est modifié ainsi qu'il suit : 
La levée du présent arrêté préfectoral sera conditionnée à un retour des conditions favorables en termes de santé publique.


Consultez les arrêtés complets ci-après.