Kurun, un bateau du tonnerre

Bandeau - Kurun.jpg


Histoire

« Kurun » (Tonnerre en breton) est un cotre à corne qui a bouclé le tour du monde d’est en ouest, en grande partie en solitaire, du 19 septembre 1949 au 7 juillet 1952 avec Jacques-Yves Le Toumelin à sa barre. Ce tour du monde a été suivi d’une croisière aux Antilles de septembre 1954 à juillet 1955.
Dessiné par l’architecte naval Henri Dervin, « Kurun » a été construit au chantier Leroux du Croisic (ex-chantier Bihoré) par le charpentier Jean Moullec et lancé en février 1948. La coque est bordée en chêne sur membrures ployées d’acacia. Le pont est en iroko, le roof en acajou.
Donné par Jacques-Yves Le Toumelin à la ville du Croisic en 1987, il est remis à l’eau en 1991 après avoir été restauré par l‘association « Les Amis du Kurun » et est classé au titre des monuments historiques depuis 1993. Le bateau est géré au quotidien par les bénévoles de l’association.
« Kurun » témoigne d’une certaine conception de la navigation à la voile qui reprend la tradition des grands navigateurs d’avant 1940 (Slocum, Gerbault ou Bernicot).
Permettez à « Kurun » de poursuivre son épopée…
La ville du Croisic, propriétaire et consciente de sa responsabilité de conserver ce bateau mythique, classé au titre des monuments historiques, ainsi que l’association « Les amis du Kurun » qui gère le bateau depuis 1991, ont souhaité profiter de ses 70 ans pour lancer une campagne de mécénat populaire destinée à financer les derniers travaux de restauration à engager pour permettre à « Kurun » de poursuivre sa route. Ces travaux seront confiés à un chantier naval de la région, spécialisé dans la restauration des vieux gréements.

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/bateau-le-kurun-au-croisic



En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.