Coloration inhabituelle de l'eau

Bandeau - Eaux colorées.jpg



Qu’est-ce qu’une « eau colorée » ?
L'eau de mer prend parfois un aspect inhabituel : coloration rouge, verte ou brune (appelées « eaux colorées »), présence de mousse abondante, voire mortalité massive d'organismes marins. Ces phénomènes visibles à l'œil nu sont dus à la prolifération exceptionnelle de micro algues : on parle d'efflorescence ou de bloom.
Ces blooms sont naturels et concernent toutes les mers du globe. Ils ont lieu surtout au printemps, mais il peut y en avoir aussi en été et à l’automne. Cependant leurs conditions d’apparition restent encore mal comprises.
Si les micro algues sont indispensables à la vie sur Terre, leur prolifération peut parfois provoquer des nuisances en zone littorale, pour les activités économiques, pour l'environnement ou la santé.
  
Les « eaux colorées » sont-elles dangereuses ?
On parle plutôt de nuisance en zone littorale pour les activités économiques et pour l'environnement. En Atlantique, les efflorescences de micro algues ne représentent pas de danger particulier pour la baignade, malgré une couleur de l’eau parfois peu engageante. Certaines micro algues produisent des toxines susceptibles d'être accumulées par les coquillages et d'intoxiquer les consommateurs. Afin de garantir au consommateur de coquillages leur salubrité, une surveillance réglementaire existe et des interdictions temporaires de commercialisation ou de pêche à pied sont déclarées quand c’est nécessaire.
Les blooms peuvent aussi provoquer des mortalités d’animaux marins (par colmatage des branchies des poissons) et une perte de biodiversité, en provoquant de fortes baisses de l’oxygène dans l’eau ou encore en raison des toxines que certaines d’entre elles produisent.

Recommandations sanitaires
En Atlantique, les efflorescences de micro algues ne représentent pas de danger particulier pour l’activité de baignade, cependant voici quelques recommandations :

Pour les collectivités

  • Limiter la zone de baignade si les conditions de sécurité ne sont pas remplies (transparence de l’eau, risque de glissade).
  • Prévenir et renforcer la vigilance des centres de secours.


Pour le public

  • Ne pas se baigner dans les zones d’accumulation planctonique.
  • Prendre une douche après la baignade.
  • Éviter de marcher sur les zones où le phytoplancton se serait déposé (risque important de chute).
  • Éviter que les enfants ingèrent de l'eau mer.
  • Ne pas consommer les coquillages, crustacés et poissons morts.

 
Mieux comprendre les eaux colorées avec Phenomer
Coordonné par l’Ifremer, Phenomer est un programme scientifique pour mieux comprendre les proliférations de micro algues marines grâce aux observations et aux prélèvements d’eau de mer de citoyens : quelles espèces de micro algues sont présentes dans les eaux colorées ? Quelles conditions environnementales favorisent leur prolifération ? Comment leur biodiversité évolue-t-elle dans le temps ?

Participez ! Si vous observez une apparence inhabituelle de l’eau de mer pouvant être due à une prolifération de micro algues marines (eaux colorées, mousse abondante, mortalité massive de poissons), signalez votre observation :

  • par téléphone au 02 98 22 44 99
  • avec le formulaire en ligne sur www.phenomer.org 
  • avec l’appli Smartphone Phenomer (disponible sur Android et iOS)
    ​​​​​​​


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.