Prise en charge par le Conseil Départemental

Bandeau - Aide sociale.jpg


L’Aide Sociale Légale relève du Conseil Départemental.
 
Cette aide peut être sollicitée :
Par les personnes âgées de plus de 60 ans pour la prise en charge :

  • des frais d’hébergement en établissements de type EHPAD (ex. maisons de retraite) ou long séjour,
  • des frais d’aide à domicile (aide-ménagère).
​​​​​​​Par les personnes en situation de handicap de moins de 60 ans pour la prise en charge :
  • des frais d’hébergement en établissements personnes handicapées
  • des frais d’aide à domicile (aide-ménagère)

La Commune du Croisic dispose sur son territoire des trois types d’établissements concernés, à savoir : L’EHPAD « Les Lauriers »  -  le long séjour « La Côte Sauvage » et le Centre de Saint-Jean-de-Dieu.

De ce fait, toutes les personnes qui résident dans l’un de ces établissement, qu’elles soient croisicaises d’origine ou pas, et qui fait appel à l’aide sociale du Département pour la prise en charge de ses frais d’hébergement, verra sa demande traitée par le CCAS du Croisic.

De manière générale, c’est l’établissement qui accueille la personne qui transmet la demande accompagnée des premiers éléments au CCAS. Ensuite l’agent du CCAS en charge des demandes d’aide sociale recueille les éléments complémentaires. Quand le dossier est complet il est présenté pour avis au Conseil d’Administration avant d’être transmis au Conseil Départemental qui rend sa décision. En cas d’accord, le Conseil Départemental communique à l’intéressé(e) et au CCAS : le montant restant à la charge du bénéficiaire, et le cas échéant, le montant de la participation du ou des obligés alimentaires en fonction de leurs ressources.

Ce qu’il faut savoir à propos de l’Aide Sociale : lorsque l’Aide Sociale est accordée aux personnes âgées (et/ou) en situation de handicap, que ce soit pour la prise en charge des frais d’hébergement, pour l’aide à domicile ainsi que pour les allocations compensatrices liées au handicap - le Conseil Départemental peut être amené, selon le cas, à demander le remboursement de la créance (notamment possibilité d’un recours sur succession).


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.