Le moulin de la Providence

Bandeau - Site internet - Moulin de la providence.jpg


Le moulin de la Providence au Croisic a été érigé en 1841 à l’initiative du meunier Jean Baholet. Aujourd’hui, intégré au parc de Penn Avel, cet édifice est l’un des deux seuls conservés parmi la dizaine de moulins à vent qui ont été érigés sur le territoire de la ville.
Ce moulin-tour est un modèle tardif du XIXème siècle. Néanmoins, il a été doté d’ailes à voiles alors qu’un nouveau modèle qui permettait d’augmenter le rendement, l’aile Berton, avait été mis au point par un ingénieur du même nom en 1839.
La principale période d’activité de ce moulin se situe entre1841 à 1894. L’édifice a ensuite été abandonné et utilisé comme local de stockage par le parc voisin de Penn-Avel dont le territoire englobe désormais le moulin. Cette partie du parc devient propriété communale en 1977.

Les membres de la Société des Amis du Croisic, désireux de valoriser ce site patrimonial depuis les années 1990, ont signé une convention avec la mairie, le 12 janvier 2010. Cette dernière leur permettait d’initier les travaux de restauration du moulin, indispensables à la remise en état de ce dernier, laissé à l’abandon pendant plusieurs années. Les ailes avaient notamment disparu et la toiture s’était abimée. La première phase de restauration a été initiée en 2011. Ainsi, le moulin a pu ouvrir ses portes pour la première fois au grand public, le 17 juin 2012, à l’occasion de la Journée des Moulins et du Patrimoine de Pays.
Depuis mai 2015, le moulin de la Providence a retrouvé ses ailes et sa voilure, lui redonnant le fier aspect qu’il avait à l’origine.

Des visites commentées sont proposées par l’association Les Amis du Croisic les dimanches après-midi en période de vacances scolaires.

TéléNantes a consacré un reportage au moulin de la Providence en mai 2019, retrouvez-le ici.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.